Tumblelog by Soup.io
Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

January 17 2020

5846 519b 500
L’œuvre d’un individu est une sorte de nœud qui se produit à l’intérieur d’un tissu culturel au sein duquel l’individu se trouve non pas plongé mais apparu. L’individu est, dès l’origine, un moment de ce tissu culturel. Aussi bien, une œuvre est-elle toujours une œuvre collective.
Michel Butor
Sponsored post
feedback2020-admin

October 29 2019

5848 4099 500
Les écrivains voient-ils jamais quelque chose ? Leurs portes peintes sur le mur infiniment épais de notre cellule de condamnés à mort s’ouvrent-elles jamais ?
— Mircea Cartarescu, Solénoïde
Écrire, c'est comme craquer une allumette au cœur de la nuit en pleine forêt. Ce que vous comprenez alors, c'est combien il y a d'obscurité partout. La littérature ne sert pas à mieux voir. Elle sert seulement à mieux mesurer l'épaisseur de l'ombre.
— William Faulkner
Écrire n'a  rien à  voir avec signifier,  mais avec arpenter, cartographier,  même des contrées à  venir.
— Gilles Deleuze et Félix Guattari

July 10 2019

Pourquoi raconte-t-on des histoires ? Cette question reste enveloppée dans le récit qui cherche à y répondre. La réussite d’un roman tient souvent à ce rapport mystérieux entre la matière du récit, son dense réseau de fantasmes, et le tour sinueux de la narration. Entre une série d’événements dont les liens de cause à effet restent douteux et la tentative pour les ordonner logiquement. Tout grand roman est ainsi le résultat paradoxal de ce conflit entre ordre et désordre, entre la clarté d’une élucidation et la confusion de la vie.
— Dominique Rabaté

Grigia

La dernière fois qu'il se retourna, il aperçut de la neige sur une montagne, au-dessous un petit champ de blé moissonné, tout doré dans le soleil, et plus haut le ciel d'un bleu presque blanc. De nouveau, Grigia eu une phrase qui avait tout d'une allusion ; ella avait remarqué le regard d'Homo et dit tendrement : « Le bleu du ciel, nous feront mieux de le laisser gentiment là-haut, pour qu'il reste beau… » Mais Homo négligea de lui demander ce qu'elle voulait dire par là, car ils pénétraient maintenant à tâtons, prudemment, dans une obscurité de plus en plus resserrée.

Robert Musil, Grigia in Trois femmes

March 24 2019

Il lui glissa dans les mains un petit bouquet de violettes. Elle n’eut pas besoin de les regarder pour savoir qu’il les avait volées, comme si elle avait assisté à la scène. Les fleurs contenaient l’été tout entier, avec ses ombres et ses lumières gravées dans les feuilles, et elle en pressa toute la fraîcheur contre sa joue.
Truman Capote, La traversée de l’été

March 23 2019

5855 e132 500
Nous sommes tous étrangers à nous-mêmes, et si nous avons le moindre sens de qui nous sommes, c'est seulement parce que nous vivons à l'intérieur du regard d'autrui.
—  Paul Auster, Chronique d'hiver
Ainsi continuèrent-ils à vivre dans une réalité fuyante, momentanément retenue captive par les mots, mais qui ne manquerait pas de leur échapper sans retour dès qu'ils oublieraient le sens même de l'écriture.
— Gabriel Garcia Marquez, Cent ans de solitude

February 09 2019

Le plus gros du problème

Un vétéran américain de la guerre d’Irak devenu consultant en « stratégie » écrivait à l’automne 2013 dans le New York Times :

« À présent, quand je scrute le futur, je vois la mer ravageant le sud de Manhattan. Je vois des émeutes de la faim, des ouragans et des réfugiés climatiques. Je vois des soldats du 82e régiment aéroporté buttant des pillards. Je vois des pannes électriques générales, des ports dévastés, les déchets de Fukushima et des épidémies. (…) Le problème que pose le changement climatique n’est pas de savoir comment le ministère de la Défense va se préparer aux guerres pour les matières premières, ou comment nous devrions dresser des digues pour protéger Alphabet City, ou quand nous évacuerons Hoboken. Et le problème ne sera pas résolu par l’achat d’une voiture hybride, la signature des traités ou en éteignant l’air conditionné. Le plus gros du problème est philosophique, il s’agit de comprendre que notre civilisation est déjà morte. »

Comité invisible. À nos amis. 

January 25 2019

L’inévitable

Nous avons suffisamment de raisons pour garder une attitude méfiante vis-à-vis de la vie. Elle a trompé tant de fois nos espoirs les plus chers ! Mais nous avons encore plus de motifs de nous méfier de la raison : si la vie a pu nous tromper, c'est uniquement parce que notre raison impuissante s'est laissé tromper. Il se peut même que ce soit elle qui ait imaginé ces mêmes mensonges que son amour-propre lui interdit maintenant d'avouer. Pour finir, s'il faut choisir entre la vie et la raison, on est prêt à donner la préférence à la vie ; alors on ne s'efforce plus de tout prévoir et de tout expliquer, mais on attend ; et l'inévitable devient le désirable.

Léon Chestov, La philosophie de la tragédie – Sur les confins de la vie

September 28 2018

8736 3e63 500
8739 c207 500
8752 5b55 500
8758 4d04 500
8763 b364 500
8778 273a 500
Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.
(PRO)
No Soup for you

Don't be the product, buy the product!

close
YES, I want to SOUP ●UP for ...